[Aller au menu]

Biomasse

Définition

Les extractions de bois répondent aux besoins de 3 usages, présentés ici en fonction de leur attractivité décroissante : 

  • Le bois d’œuvre (BO, le plus attractif) : menuiserie, charpente, ameublement…
  • Le bois d’industrie (BI) : pâte à papier, panneaux (on parle alors de bois de trituration, quasiment 100% des volumes) ainsi que quelques produits moins courants
  • Le bois énergie (BE, le moins attractif), destiné à la production de chaleur

La difficulté de l’estimation de la production régionale de bois à des fins énergétiques est principalement due à 2 facteurs : 

  • L’utilisation à des fins énergétiques d’une partie du bois d’œuvre et du bois d’industrie non utilisé directement (les « produits connexes de scierie » ou PCS, et la liqueur noire)
  • L’existence, dans le secteur résidentiel, d’une part importante de prélèvements de bois non-recensés officiellement (circuits non marchands, autoconsommation)

Le schéma suivant présente l’ensemble des sources de production de bois-énergie pris en compte dans la méthodologie de l’ORECCA.

 

Etat de la production en Aquitaine

En 2012, la production de bois en Aquitaine à des fins énergétiques a été estimée à 1.162 ktep, soit 13.509 GWh.

Détail de la production énergétique de bois en 2012 : 

Sources:

Les données de production et de consommation d'énergie présentées ici peuvent être soumises à corrections, en fonction de l'évolution des données sources ou des méthodologies employées.